FAQ : la planification préalable des soins

pic-faqs

Voici quelques-unes des questions les plus courantes entourant la planification préalable des soins :

Ma famille SAURA QUOI FAIRE — pourquoi dois-je préparer un PLAN?

En consignant vos volontés (les écrire dans un document, ou préparer une vidéo), vous vous assurez que vos proches comprennent clairement vos choix et préférences (vous pourrez d’ailleurs utiliser ce que vous avez écrit dans ce manuel ou ailleurs pour guider vos conversations avec votre famille et vos mandataires). On croit souvent que nos proches sauront quelles décisions prendre à notre égard, mais ce n’est pas toujours le cas. Par exemple, peut-être avez-vous dit à vos proches « arrêtez les machines si je deviens comme un légume », mais ce genre de déclaration est trop générale et peut ne pas être bien utile au moment de prendre une importante décision. De plus, les membres de votre famille pourraient avoir des questions relatives aux choix que vous avez faits. Dans quelques provinces et territoires, vous pouvez préparer une « directive » indiquant toutes vos volontés. Nos ressources provinciales et territoriales comprennent des liens pour connaître les exigences de la loi dans chaque région du pays.

Et si mon mandataire ne veut ou ne peut prendre des décisions en mon nom?

Les professionnels de la santé discuteront alors de vos soins avec les membres de votre famille, conformément aux lois provinciales ou territoriales. Nos ressources provinciales et territoriales comprennent des liens pour connaître les exigences de la loi dans chaque région du pays.

Et si je change d’idée?

La vie change, et il en est de même pour vos volontés concernant vos soins éventuels. Révisez votre plan régulièrement, et vérifiez fréquemment si votre mandataire veut toujours et peut toujours prendre des décisions en votre nom si vous en devenez un jour incapable.

J’ai déjà un testament biologique — n’est-ce pas suffisant?

Le testament biologique est en effet un type de plan préalable, mais il est aussi important de discuter de son contenu avec ceux qui devront prendre des décisions à propos de vos soins — ils doivent comprendre clairement ce que vous souhaitez. La planification préalable des soins, ce n’est pas seulement la préparation d’un document : c’est une démarche de réflexion sur ce qui est important à vos yeux, et de communication avec vos mandataires et vos proches.

Cliquez ici pour connaître la différence entre un testament biologique et un plan préalable de soins.

Les plans préalables sont pour les gens âgés seulement, non?

Personne ne sait quand et comment on mourra. Si vous êtes à l’âge adulte, vous devriez avoir votre plan préalable. Vous pourrez le modifier aussi souvent que vous le désirez, ou dès que des changements surviennent dans votre vie. Mais n’oubliez pas : il ne suffit pas d’écrire vos volontés — le plus important est d’en discuter avec tous ceux qui devront prendre vos décisions si vous en devenez incapable (vos mandataires).